Premier site indépendant communautaire des auxiliaires vétérinaires
Vos contributions font évoluer votre communauté
       + Enregistrement


Bases de l'alimentation de la jument gestante et allaitante

Merci à Manon pour le partage de son expérience.

Manon, auxiliaire vétérinaire, passionnée de chevaux, vous propose de découvrir les bases de l'alimentation de la jument gestante et allaitante.



La longue gestation des équidés et la lactation qui s'en suit représentent un effort physiologique important pour les juments. Toute erreur diététique aura des conséquences pour le poulain à venir.

La jument doit avoir un bon état corporel avant la gestation. Si elle est trop maigre ou trop grasse, il faudra suivre les conseils du vétérinaire, quitte à attendre que la jument récupère un état corporel correct : c'est la meilleure garantie pour obtenir un poulain vigoureux.


LA GESTATION

En période de gestation, l'appétit de la jument augmente notamment en fourrage (herbe, foin) dont elle doit disposer à volonté. Si la jument est correctement nourrie (fourrage + concentré avec protéines, minéraux et vitamines) et que son état corporel est bon, il n'est pas nécessaire de modifier sa ration jusqu'à environ 7 mois de gestation, soit 4 mois avant le poulinage.

Dans le cas contraire, c'est-à-dire en cas d'une alimentation traditionnelle simple (fourrage + céréales), il est important d'apporter en complément un aliment minéral et vitaminé, voire un supplément de protéines, ceci même avant le début de la gestation.

La fin de la gestation se déroulant souvent en hiver, il convient de veiller à ce que la jument dispose d'un foin de bonne qualité. Dans le cas contraire, il est possible de le compléter avec 1 kg de foin de luzerne ou d'augmenter la richesse du concentré.

Vers le 8ème mois de gestation, les besoins en énergie de la jument augmentent de 10% allant progressivement vers 20% aux alentours du 11ème mois de gestation. 30% de protéines et 90% de calcium et de phosphore seront nécessaires en plus. L'apport de concentré peut suivre la progression dès lors que l'état corporel de la jument est bon : soit de 0,1 kg / 100 kg de poids corporel le 8ème mois de gestation, jusqu'à 0,5 kg / 100 kg de poids corporel le 11ème mois de gestation.


LA LACTATION

En période de lactation, l'appétit de la jument continue d'augmenter jusqu'à plus de 3%, ce qui représente une consommation d'environ 3 kg de matière sèche pour 100 kg de poids corporel.

Durant les 4 premiers mois de lactation les besoins de la jument augmentent de 80% à 100% : notamment ses besoins en protéines peuvent doubler voire plus (+120%) et ses besoins en calcium et phosphore peuvent presque tripler (+180%). La production de lait fait consommer beaucoup d'énergie à la jument : l'apport d'un concentré adapté à la lactation est la solution la plus simple. Des déficits en azote ou en acides aminés essentiels provoquent une baisse de la production de lait. C'est dans les 3 premiers mois de lactation qu'un déficit nutritionnel est le plus préjudiciable pour la croissance du poulain et les capacités de reproduction de la jument.

Cas de la jument allaitante au pâturage :

Dans une étude menée sur 3 ans en Basse-Normandie, il a été constaté que si tous les pâturages prélevés permettent de couvrir la majorité des besoins de la jument en gestation, seulement 60% d'entre eux permettent de couvrir ceux de la jument allaitante.

Mais aucun fourrage ne permet de couvrir tous les besoins en oligoéléments (cuivre, zinc). Il faut donc toujours apporter au moins un aliment minéral et vitaminé ou une petite quantité d'aliment composé en plus de l'herbe.


APRÈS LE SEVRAGE

Pour tarir la jument, outre la séparation physique du poulain, on supprime la ration de concentré en conservant un barbotage de son par exemple et du foin en quantité réduite (1 kg / 100 kg de poids corporel). En veillant à ne pas engendrer de déshydratation, la disponibilité en eau sera diminuée sur quelques jours.

Nos clients passionnés de chevaux sont souvent très aux faits des besoins de leur jument gestante et allaitante, cet article vous permettra d'en avoir les bases.

Source : rustica et haras nationaux

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Tags: alimentation   jument  
Partagez les articles d'Auxivet
Mettre en favoris dans Blinklist Mettre en favoris dans del.icio.us Mettre en favoris dans Digg Mettre en favoris dans Fark Mettre en favoris dans Furl Mettre en favoris dans Newsvine Mettre en favoris dans Reddit Mettre en favoris dans Simpy Mettre en favoris dans Spurl Mettre en favoris dans Yahoo Mettre en favoris dans Balatarin Mettre en favoris dans Faceboom Mettre en favoris dans Twitter Mettre en favoris dans Scripstyle Mettre en favoris dans Stumble Mettre en favoris dans Technorati Mettre en favoris dans Mixx Mettre en favoris dans Myspace Mettre en favoris dans Designfloat Mettre en favoris dans Google Plus Mettre en favoris dans Google Reader Mettre en favoris dans Google Bookmarks
Auteur Commentaire en débat