Premier site indépendant communautaire des auxiliaires vétérinaires
Vos contributions font évoluer votre communauté
       + Enregistrement


Ostéopathie animale : quand consulter ?

Février 2014

ostéopathie animale

Pourquoi et quand consulter un ostéopathe pour son animale ? Rencontre avec Laurie Picaronny, ostéopathe. 



En tant qu'ostéopathe, je souhaiterai que chaque propriétaire intègre la consultation comme une démarche à part entière et complémentaire au protocole de soin vétérinaire.
En effet, beaucoup de personnes ignorent les bienfaits procurés par cette dernière, et ce, quelque soit l'espèce ou l'utilisation de l'animal. Ainsi, que votre animal soit un cheval de compétition ou de course, un chien d'agility ou de mordant, un chat de compagnie, une vache laitière... Chacun peut tirer bénéfice du traitement ostéopathique.



Prévention
Chaque jour, le corps est agressé par une multitude de stimulus, aussi bien internes qu'externes, physiques (environnement inadapté, maladies, contraintes sportives, chutes, blessures etc.) ou émotionnels (anxiété, colère, tristesse, stress etc.). Pour faire face à ces derniers, le corps a recours à des micro-adaptations de la posture également appelées compensations. Un suivi bien mené permet de faire face aux comportements inexpliqués, et donc de garantir la sécurité du propriétaire et de son entourage.

Compétition
Les athlètes de haut niveau ont compris l'intérêt de l'ostéopathie pour le maintien et l'amélioration de leurs performances. Ils sont régulièrement suivis, et ce quelque soit la discipline, par un praticien compétent.

Un corps en équilibre à tous les atouts nécessaires pour faire face aux agressions.
Quand sa capacité d'adaptation est dépassée, la pathologie arrive (fractures, déchirements musculaires, problèmes osseux, ligamentaires ou tendineux, troubles fonctionnels etc.).
L'ostéopathie permet un rééquilibrage corporel garantissant une santé plus durable. Elle a donc tout son intérêt en médecine préventive, c'est pour cela qu'il est recommandé de faire contrôler son animal une à deux fois par an même si l'animal ne présente aucun symptôme visible de déséquilibre.

Nos animaux de compétition doivent à juste titre recevoir autant d'égards que ces athlètes humains. Ils ont un seuil de tolérance à la douleur supérieur au notre et certaines (courbatures, blocages articulaires) pourront passer inaperçues avant que la lésion ne prenne de l'ampleur. On doit donc agir avant qu'un cercle vicieux ne s'instaure dans le schéma corporel de l'animal (la douleur entraîne des compensations qui engendrent à leur tour de la douleur).

Ainsi, les structures corporelles libres minimisent le risque de blessure, optimisent la récupération structurelle et améliorent les performances en rendant l'animal disposé à travailler dans de bonnes conditions.

 

Elevage et Gériatrie

L'ostéopathie peut être employé pour des difficultés à la reproduction (mâle ou femelle), après une mise-bas difficile (aussi bien pour la mère que pour la progéniture), suivi de la croissance de l'animal pour quelle se déroule sans heurt ou des reproducteurs etc.
Elle est aussi intéressante dans le cadre du suivi des vieux animaux, afin de les aider à garder leur souplesse musculaire et articulaire le plus longtemps possible. Cela permet de ralentir le développement des troubles de la vieillesse. De plus, la séance peut parfois permettre d'éviter la médication aux animaux destinés à la consommation.



Suivi post-traumatique. Troubles fonctionnels
L'ostéopathie peut optimiser la récupération du corps après un traumatisme important, qu'il soit physique ou émotionnel. Elle prend aussi son intérêt dans le suivi des chevaux convalescents qui récupèrent d'un accident ou d'une opération. Le suivi postopératoire se fait conjointement avec l'avis du vétérinaire.

Le propriétaire doit être attentif à l'apparition de symptômes dont les origines peuvent être liées à des troubles fonctionnels du corps, qui peuvent être corrigés en ostéopathie.

 

Voici une liste non exhaustive des différentes manifestations de blocages ostéopathiques :

- Changement de comportement (brutal, non expliqué)
- Boiteries et raideurs persistantes (origine pathologique écartée en médecine vétérinaire)
- Amyotrophie, dissymétrie corporelle
- Défense au travail (encensements, ruades, cabrés, refus et dérobades)
- Irrégularité dans les allures
- Baisse de performance, récupération difficile
- Amaigrissement, paralysie partielle (après consultation vétérinaire)
- Difficulté dans l'exécution d'un mouvement
- Tête latéralisée d'un côté, mouvement difficile dans l'autre
- Sensibilité exacerbée à un endroit du corps
- Troubles de l'appareil respiratoire, digestif, uro-génital (après consultation vétérinaire)


Il ne faut pas perdre de vue que l'équilibre des chevaux est modifié par l'équilibre et la posture de leurs cavaliers. Si ce dernier a des blocages ostéopathiques non traités (et bien souvent, inconscients !) il les transmettra à sa monture, qui se raidira à son tour.




© L.P Ostéopathie – http://www.lposteo.fr
Ostéopathie animale, thérapies manuelles

Pour AuxiVet

 

Lire aussi comment se déroule une séance d'ostéopathie animale

 

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Tags: ostéopathie  
Partagez les articles d'Auxivet
Mettre en favoris dans Blinklist Mettre en favoris dans del.icio.us Mettre en favoris dans Digg Mettre en favoris dans Fark Mettre en favoris dans Furl Mettre en favoris dans Newsvine Mettre en favoris dans Reddit Mettre en favoris dans Simpy Mettre en favoris dans Spurl Mettre en favoris dans Yahoo Mettre en favoris dans Balatarin Mettre en favoris dans Faceboom Mettre en favoris dans Twitter Mettre en favoris dans Scripstyle Mettre en favoris dans Stumble Mettre en favoris dans Technorati Mettre en favoris dans Mixx Mettre en favoris dans Myspace Mettre en favoris dans Designfloat Mettre en favoris dans Google Plus Mettre en favoris dans Google Reader Mettre en favoris dans Google Bookmarks
Auteur Commentaire en débat