Premier site indépendant communautaire des auxiliaires vétérinaires
Vos contributions font évoluer votre communauté
       + Enregistrement


Les animaux et Ebola quels risques

octobre 2014 - Info publiée par Brigitte

animaux et ébola

Les animaux constituent-t-il un risque ? Les scientifiques américains, répondent aux principales questions. 





États-Unis, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), avec le département américain de l'Agriculture et l'American Veterinary Medical Association, ont publié sur leur site Internet les réponses aux questions fréquentes que se posent les propriétaires d'animaux de compagnie sur les risques liés au virus Ebola. Ils indiquent que les animaux de compagnie ne constituent pas un risque significatif pour la maladie.

Les scientifiques estiment que le premier patient de l'épidémie qui sévit actuellement en Afrique de l'Ouest s'est infecté à partir d'un animal de la faune sauvage (chauve-souris frugivore ou primate). La transmission du virus s'est ensuite effectuée de personne à personne. Il n'a pas été montré que les animaux jouaient un rôle dans la transmission épidémique du virus.

Comment le virus se transmet-il ?

Quand l'infection se déclare chez les humains, le virus Ebola se transmet :

  • par contact direct à travers la peau lésée, les muqueuses nasale, oculaire et buccale, par le sang et les fluides corporels (urine, salive, sueur, fèces, vomissements, lait, sperme) d'une personne présentant des symptômes de la maladie ;
  • par contact indirect : par les objets (aiguilles, seringues) contaminés par le virus ;
  • le virus Ebola ne se transmet ni par l'air, ni par l'eau, ni en général par les aliments ; toutefois, en Afrique, la manipulation de viande de brousse (issue d'animaux sauvages) et le contact avec des chauves-souris infectées ont pu participer à la transmission de la maladie.
  •  

Les chiens et les chats peuvent-ils être infectés ou malades ?

A ce jour, il n'existe aucun rapport sur des chiens ou des chats présentant une maladie à virus Ebola, ni sur une transmission par ces espèces du virus aux humains ou à d'autres animaux.

Même dans les régions d'Afrique où le virus Ebola est présent, il n'a jamais été rapporté de chiens ou de chats présentant une maladie due à ce virus. Il y a des preuves limitées de l'infection de chiens par le virus Ebola mais il n'y a pas de preuve qu'ils développent la maladie.
 

Les chiens et les chats risquent-ils d'attraper ce virus dans les pays industrialisés ?

Le risque de survenue d'une épidémie de maladie à virus Ebola dans un pays industrialisé est très faible, de même que celui d'une transmission aux animaux de compagnie. Il faudrait qu'ils aient un contact avec le sang ou des fluides corporels d'un malade.

 

Mon chien ou mon chat peut-il me transmettre le virus Ebola ?

Actuellement, il n'existe aucun cas rapporté de chien ou de chat malade d'Ebola, ni pouvant transmettre le virus à des personnes ou des animaux.

Le corps, les poils ou les pattes de mon animal peuvent-il transmettre le virus Ebola à une personne ?

A ce jour, nous ne savons pas encore si le corps d'un animal de compagnie, ses poils et ses pattes peuvent héberger et transmettre le virus Ebola aux personnes et aux autres animaux.

Il est important de tenir les personnes et les animaux à distance du sang et des fluides corporels d'une personne présentant les symptômes de la maladie à virus Ebola.
 

Que se passe-t-il pour un animal vivant dans la maison d'un malade d'Ebola ?

Les CDC recommandent que des officiers de santé publique, en collaboration avec un vétérinaire, évaluent le risque d'exposition au virus de l'animal (contact proche, exposition au sang ou aux fluides corporels du patient).

Selon cette évaluation et la situation spécifique, les officiers de santé humaine et de santé animale, aux niveaux local et de l'Etat, détermineront comment l'animal doit être pris en charge.
 

Puis-je faire tester mon chien ou mon chat pour le virus Ebola ?

Il n'y a pas de raison de le faire s'il n'a pas été exposé à une personne infectée par ce virus. Il n'existe pas de test pour mettre en évidence ce virus chez les animaux de compagnie.
 

Les chauves-souris peuvent-elles transmettre le virus Ebola ?

Les chauves-souris frugivores en Afrique sont considérées comme un réservoir naturel du virus Ebola. En Amérique du Nord, elles ne sont pas connues pour le porter.

Les CDC considèrent le risque d'une épidémie d'Ebola à partir de chauves-souris comme très faible aux États-Unis. Toutefois, ces animaux peuvent héberger le virus rabique et les agents d'autres maladies. Il est donc recommandé de ne jamais toucher une chauve-souris vivante ou morte.
 

Source : Centers for Disease Control and Prevention, États-Unis, 13 octobre 2014. 

Est-ce que vos clients vous parlent du Virus Ebola ?? On en discute dans le forum des ASV ICI

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Tags: ebola  
Partagez les articles d'Auxivet
Mettre en favoris dans Blinklist Mettre en favoris dans del.icio.us Mettre en favoris dans Digg Mettre en favoris dans Fark Mettre en favoris dans Furl Mettre en favoris dans Newsvine Mettre en favoris dans Reddit Mettre en favoris dans Simpy Mettre en favoris dans Spurl Mettre en favoris dans Yahoo Mettre en favoris dans Balatarin Mettre en favoris dans Faceboom Mettre en favoris dans Twitter Mettre en favoris dans Scripstyle Mettre en favoris dans Stumble Mettre en favoris dans Technorati Mettre en favoris dans Mixx Mettre en favoris dans Myspace Mettre en favoris dans Designfloat Mettre en favoris dans Google Plus Mettre en favoris dans Google Reader Mettre en favoris dans Google Bookmarks
Auteur Commentaire en débat